En root

Installation de lvm et rsync :

aptitude install lvm2 rsync

Réperer la localisation nom de la partition data :

df -h

Ici on a :

/dev/sda2                     900G  0   900G   0% /data

Démontage et suppression de la partition /data :

umount /data
rm -rf /data

Création du volume physique sur la partition qui contenait /data :

pvcreate /dev/sda4

Création du groupe lvm

vgcreate volgroup /dev/sda4

Pour vérifier que tout a été bien créé

vgdisplay

Création des partitions lvm logique

lvcreate -L 50G -n varlib /dev/volgroup
lvcreate -L 20G -n home /dev/volgroup

Formatage des partitions en ext4

mkfs.ext4 /dev/volgroup/varlib
mkfs.ext4 /dev/volgroup/home

Montage des partitions du lvm dans home pour les synchroniser avec les dossiers actuels

mkdir /tmp/home
mkdir /tmp/varlib

mount /dev/volgroup/home /tmp/home/
mount /dev/volgroup/varlib /tmp/varlib/

Synchronisation du contenu des dossiers dans les partitions lvm

rsync -a /home/ /tmp/home/
rsync -a /var/lib/ /tmp/varlib/

Ajouter les partitions lvm dans le fichier /etc/fstab pour le montage automatique

/dev/volgroup/varlib                      /var/lib        ext4    defaults        0       2
/dev/volgroup/home                        /home           ext4    defaults        0       2

Ne pas oublier d’enlever le montage automatique du /etc/fstab de la partition sur /data

Monter les partitions à partir du fstab

mount -a

Pour vérifier que tout est ok

mount
df -h
ls -l /home
ls -l /var/lib

Démontage des montages dans /tmp

umount /tmp/home
umount /tmp/varlib

Rédemarrer la machine pour l’ultime contrôle

reboot

Monter la partition root qui accueillait à l’origine la home et varlib

mkdir /tmp/root
mount /dev/sda2 /tmp/root/

Supprimer le contenu des dosssiers home et varlib de la partition root

rm -rf /tmp/root/home/*
rm -rf /tmp/root/var/lib/*

Démontage du root temporaire

umount /tmp/root